FANDOM


Chambéry

PLANModifier

Plan intéractif de l'itinéraire (cliquez sur les icons ou utilisez le zoom) :

Chargement de la carte...

Table des icons

    Logo route nostalgie plusL.jpg    Wiki Sara
    Magazine Route Nostalgie                        Historique de la RN6 sur WikiSara

HISTOIREModifier

Chambéry est construite entre deux collines, Lemenc où les gallos romains avaient installé une " station ", étape sur la grande route menant de Gaule en Italie, et Montjay sur laquelle les Sires de Chambéry ont élevé au XIe siècle un premier château.

Ancienne capitale du duché de Savoie.

Après 23 ans d’occupation française, Emmanuel-Philibert de Savoie récupère son Duché en 1563. Il préfère alors transférer sa capitale à Turin, plus éloignée de la menace française. Après le départ de la cour à Turin, nouvelle capitale des Etats de Savoie en 1563, le rôle de Chambéry n'est plus qu'administratif et politique. Plusieurs incendies marquerent durablement l’édifice et il faut attendre le début du XIXe siècle pour que les Appartements Royaux et la Sainte-Chapelle soient restaurés.

Chambéry redevient française de 1792 à 1815, département du mont Blanc. Les biens religieux et nobles sont confisqués par les révolutionnaires et les remparts sont détruits. La ville va se développer progressivement au-delà de son enceinte médiévale.

Au XIXe siècle, le général de Boigne permettra, par ses dons, une transformation en profondeur de la ville. Ce Chambérien d’origine avait en effet accumulé des richesses considérables lors de ses campagnes en Inde, qu’il investit à son retour dans l’aménagement de sa ville. La fontaine des éléphants (les quatre sans cul) qui lui est dédiée est le monument le plus célèbre de la ville.

Office de Tourisme 24, boulevard de la Colonne Chambéry Tél. : 04 79 33 42 47


Le château des ducs de SavoieModifier

Amédée V, comte de Savoie, acquiert le château de Chambéry en 1295 et engage de nombreux travaux poursuivis par ses successeurs aux XIVe et XVe siècles.


Amédée VI de Savoie, appelé le « comte vert » fit construire à partir de 1371 une fortification autour de la ville. Chambéry connaît son apogée du XIVe au XVIe siècle, tandis que la ville et la capitale du duché de Savoie, qui s’étend alors bien au-delà des limites actuelles de la région, du lac de Neufchâtel à la Méditerranée, et de Lyon à Turin. Les riches familles du duché font construire des hôtels particuliers dans la ville et les Ordres religieux construisent de nombreux couvents.


Amédée VIII fait ériger dès 1408 “une chapelle neuve”, qui devient Sainte-Chapelle à la fin du XVe siècle. Entre 1506 et 1578, elle abrite la relique du Saint-Suaire, transférée à cette date à Turin. Après le départ de la cour à Turin, nouvelle capitale des Etats de Savoie en 1563, le rôle de Chambéry n'est plus qu'administratif et politique. Plusieurs incendies marqueront durablement l’édifice et il faut attendre le début du XIXe siècle pour que les Appartements Royaux et la Sainte-Chapelle soient restaurés.


Lorsqu'en 1860 la Savoie fut définitivement rattachée à la France, Napoléon III, héritant du château, en poursuivit la restauration dans le but d'en faire l'une de ses résidences impériales, le château est cédé au Département de la Savoie. Il sera classé Monument historique en 1881.


Le château se visite, mais peu de salles sont ouvertes, on y visite aussi la salle de réunion du Conseil Général de Savoie, qui occupe une grande partie de l'édifice central.

MENUModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard