FANDOM


Le chevalier Bayard

Le seigneur Pierre III Terrail fils d'Amon, naît au château Bayard en 1476. Il débute dans le métier des armes à 13 ans, comme page du duc Charles de Savoie, puis entre au service du roi de France Charles VIII et participe avec éclat aux guerres d'Italie. Il se distingue à la bataille de Fornoue en 1495. En 1503, il défend seul le pont de Garigliano face à 200 Espagnols aux ordres de Gonzalve de Cordoue, le capitaine des armées ennemies. Son héroïsme permet à ses compatriotes de se replier en bon ordre et lui vaut une renommée universelle. À Guineguatte, en 1513, face aux Anglais, Bayard refuse de fuir avec le reste de l'armée. Fait prisonnier, il est libéré sans rançon par le roi Henri VIII, admiratif de son courage.

En 1515, sur le champ de bataille de Marignan, le jeune François 1er, admiratif de la conduite au combat du capitaine, lui demande de l'adouber. Bayard le sacre chevalier selon un rituel féodal alors tombé en désuétude. Lorsque reprend la guerre en 1521 contre les Anglais et les Impériaux, Bayard défend avec succès la place de Mézières, dans les Ardennes, assiégée par ces derniers.

Le chevalier est blessé d'un coup d'arquebuse en couvrant la retraite française après la défaite de Romagnano, en Italie. La chronique raconte qu'il serait mort adossé à un arbre, pour ne pas tourner le dos à l'ennemi ! D'après les Mémoires de Du Bellay, le connétable de bourbon, chef des armées ennemies, qui a trahi son roi, vient au-devant de lui et lui fait part de sa pitié de voir en cet état «si vertueux chevalier». À quoi Bayard aurait répondu : «Monsieur, il n'y a point de pitié de moi, car je meurs en homme de bien, mais j'ai pitié de vous, de vous voir servir contre votre prince, et votre patrie et votre serment». Il avait 48 ans.

Admiré par ses amis comme par ses adversaires, Bayard a amplement mérité son surnom de «bon chevalier sans peur et sans reproche». Sont coprs a reposé au couvent des Minimes de la Plaine, à Saint-Martin-d'Hères (Isère) et fut ensuite transféré en 1822 à la colégiale de Grenoble.


MENUModifier

    Logo route nostalgie plusL.jpg    Wiki Sara
    Magazine Route Nostalgie                        Historique de la RN90 sur WikiSara

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard