FANDOM


LONGJUMEAU

Longjumeau était un important point de relais pour les diligences. Dès le XVIe siècle, on y compte 34 auberges destinées à l’accueil des voyageurs. Plusieurs noms d’hôtels, comme « Le Relais » et « La Taverne », y font référence.


De 3000 habitants en 1945, Longjumeau est passé à plus de 21 000 aujourd'hui, la ville marque la limite de l'urbanisation continu avant la campagne, malgré cela les trace de son passé de village étape y sont bien présent.

PLANModifier

Plan intéractif de l'itinéraire (cliquez sur les icons ou utilisez le zoom) :

Chargement de la carte...

Table des icons

Magazine Route Nostalgie N20 sur Wikisara Autodream Club de MontlhéryRetrocalage


    Magazine Route Nostalgie         Historique de la RN20 sur WikiSara

HISTOIREModifier

Longjumeau D

Extrait de la carte de Trudaine du secteur de Longjumeau entre 1745 et 1780
Plan des routes Royales de Trudaine
http://www.culture.gouv.fr/documentation/archim/atlasdetrudaine.htm

Longjumeau doit ses origines à l'existence d’un gué permettant le passage de la voie romaine reliant Lutetia (Paris) à Genabum (Orléans).

Au XIIe siècle le village s’appellait Nogemel et fait partie du domaine royal de Louis VI Le Gros. Des fortifications sont réalisées au molent des invasions des Normands. C'est une étape obligatoire des marchands faisant le chemin de Paris à Orléans. En 1217, le village est nommé Longumel

Le dernier seigneur de Longjumeau fut Grimaldi, Duc de Valentinois et Prince de Monaco.

N20 1926

Carte de la RN20 1926
© Route Nostalgie

La déviation de la Nationale 20 en 1954, permettra de soulager le centre ville très étroit, de la traversée des nombreux véhicules et poids lourds qui l'ecombraient continuellement.

Service des Postes Royales


N20 Publicités murales

BIBLIOGRAPHIEModifier

http://www.mairie-longjumeau.fr/Decouvrir-la-ville/Histoire

A SAVOIRModifier

LE POSTILLON DE LONGJUMEAU

C'est un Opéra-comique d'Adolphe-Charles Adam en 1836 qui va faire connaitre la ville et son Postillon.

Un postillon, c'était un conducteur de la poste aux chevaux, qui conduisait le véhicule monté sur un des chevaux de L'attellage et pour cela enfilait d'énormes bottes rigides.

Dans cette pièce il s'agit de l'histoire d'un postillon, qui aime les femmes et qui par son métier en rencontre beaucoup.

IMG 3717

Statue du Postillon
© Route Nostalgie

Ça commence le jour de son mariage avec la tenancière du bar de la gare. Ce même jour, par hasard, le ministre de la culture de Louis XV qui est à la recherche d’un ténor, passe par Longjumeau et, par hasard, il entend le postillon chanter parce que c’est le jour de son mariage et qu’il est content. Le ministre lui propose de partir dans l’instant chanter à la cour dans des opéras à la mode. Il abandonne sur le champ sa nouvelle épouse et son ancienne vie pour suivre le ministre à Versailles.

Dix ans plus tard le postillon est toujours vedette et il retrouve sa femme qui est devenue riche et noble grâce à l’héritage de sa tante qui a fait fortune dans les territoires d’outre-mer, et après quelques péripéties ils se retrouvent enfin et terminent leur vie riches, heureux et en bonne santé.

La Paix de Longjumeau

Le 23 mars 1568 la paix de Longjumeau signée entre Charles IX et le prince de Condé met fin à la deuxième guerre de religion. La troisième guerre de religion commencera cinq mois plus tard.

A VOIRModifier

Le musée municipal d’Histoire et d’Archéologie 134 Rue du Pdt. F. Mitterrand Tél: 01 69 10 28 69

Installé dans l’Hôtel des Dauphins depuis le XVIIIe siècle, le musée municipal présente les résultats des fouilles archéologiques, entreprises depuis plus de trente ans par l'association Renaissance et Culture, et également les collections provenant de l'ancien propriétaire des lieux, le Docteur Cathelin.

Le parc Nativelle

La propriété du clos Saint-Cyr remonte à l’époque de Louis XV. Le château a été acquis par la ville de Longjumeau en 1972 pour y installer l’Hôtel de ville. On ne peut visiter que le parc.

L’église Saint-Martin

Cette église dédiée à Saint-Martin de Tours aurait été construite vers 1250. Son splendide portail classé date du XVe siècle. Sur le contre-fort nord-ouest de la façade de l'église, on remarque une lanterne des morts : une tourelle de pierre coiffée d'un lanternon à plusieurs ouvertures. Celle de l’église Saint-Martin fait figure d’exception puisque ce type de construction est généralement érigé dans le cimetière jouxtant l’église et non juxtaposé à l’église. Rue du Pdt. F. Mitterand

La maison de Lénine

En 1911, Vladimir Ilitch Oulianov, plus connu sous le nom de Lénine, avait loué un local dans le but de fonder une école clandestine du parti communiste au 17 rue du Pdt. F. Mitterrand. Cette maison avait l'avantage d'avoir une sortie par la rue Gustave Legrand, pour fuir au cas où la police du Tsar serait venue l'arrêter. Durant la même période, il s'installa avec sa compagne à Longjumeau au 91 rue du Pdt. F. Mitterrand. L'activité de Lénine à Longjumeau porta sur l'organisation d'une série de 29 conférences politiques. 91 rue du Pdt. F. Mitterrand

Le château de Chambourg

Le château de Chambourg construit au début du XIXe siècle se situe au 17 rue de Chilly. Il est depuis 1974 la propriété de la communauté Emmaüs qui a effectué une belle restauration du bâtiment. Si la propriété a été morcelée, le château, les écuries et le pigeonnier ont été conservés. Devant le bâtiment, le long de la rue se trouvent les anciennes écuries avec leurs fenêtres en demi-cercle. 5 avenue l'Abbé Pierre

La statue du Postillon

Au centre de la ville, se dresse un monument à la gloire du compositeur Adolphe Adam, qui composa la musique de l'opéra comique Le Postillon de Longjumeau en 1836. La statue fut inaugurée en 1897 et restaurée en 2003.

Les moulins de Longjumeau

À Longjumeau il reste trois moulins à eau dont : le moulin Saint-Éloi, datant du XIIIe siècle (époque de la fondation du prieuré Saint-Éloi), le moulin de Gravigny acheté par la ville et restauré.

MENUModifier

Magazine Route Nostalgie N20 sur Wikisara Autodream Club de MontlhéryRetrocalage
    Magazine Route Nostalgie         Historique de la RN20 sur WikiSara

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard