FANDOM


Orléans place Martroi statue de Jeanne d'Arc

Orléans place Martroi statue de Jeanne d'Arc
© Route Nostalgie

Orléans

Il ne reste que des traces éparses du passé glorieux de cette ville, le temps et la guerre de 40 sont passés par là et ont ravagé la ville, au point d'effacer une grande partie de cette mémoire. D'abord Les raids allemands de juin 1940 et pour finir les raids alliés de mai 1944, plus de 3000 habitations ont été détruites totalement et plus de 8000 partiellement, les trois ponts ont été détruits aussi.


On arrive dans cette ville avec dans la tête les images de nos livres d'histoire sur la libération de la ville, entourée de remparts, par Jeanne d'ARC, et sur place il n'y a plus rien ou presque, on ne trouve qu'une ville moderne, très belle mais qui a en partie perdue son charme ancien. Il faut donc parcourir ses rues pour dénicher les quelques maisons qui ont survécues au cataclisme de la dernière guerre, certaines très belles, semblent perdues au milieu de cette ville moderne.


PLANModifier

Plan intéractif (cliquez sur les icons ou utilisez + pour agrantir) :

Chargement de la carte...

Table des icons

Magazine Route Nostalgie N20 sur Wikisara Autodream Club de MontlhéryRetrocalage


    Magazine Route Nostalgie         Historique de la RN20 sur WikiSara




HISTOIREModifier

Orléans est située sur les bords de la Loire, à l'endroit le plus proche de la voie terrestre vers le nord en direction de Paris. Il y existait déjà un pont avant l'arrivée de César, ce qui en faisait un lieu de passage important.


Le nom de Genabum (ou Cenabum) viendrait du vocable celtique "gen" signifiant courbure ou menton, et "ab" qui veut dire fleuve. L'Orléanais était peuplé à l'époque gauloise par les Carnutes. La ville se nomma ensuite Aurelianum et l'honneur de l'empereur Aurélien.


La grande assemblée annuelle des druides auxquels de nombreuses tribus gauloises accordaient une certaine autorité, avait lieu dans leur région. En 52 av. JC, les chefs gaulois profitèrent de l'absence de César pour se révolter, ils font alliance avec les Arvernes, et Vercingétorix prend la tête d'un soulèvement général. Les légions romaines rasent la ville. Après sa victoire sur Vercingétorix, César met en oeuvre la pacification.


En 511 Clovis réunit les évêques des Gaules en concile à Orléans, en vue d'unifier l'Eglise. A la mort de Clovis, Orléans est la capitale d'un royaume qui comprend le cours inférieur de la Loire, le Poitou et le Bordelais, et sur lequel règne Clodomir, un de ses fils.


La région centre est giboyeuse et prospère pour les cultures, le réseau navigable trés dense y facilite le commerce, par contre sa positiion géographique, ses richesses et son accessibilité ont attiré de tout temps les envahisseurs et les rivalités. Au moyen âge un réseau assez dense de fortifications et de fiefs tente d'en assurer la protection.


Après avoir écrasé les Français à Azincourt en 1415, les Anglais sont bientôt maîtres de toute la Normandie. Les Anglais profitant de faiblesse du roi assiègent Orléans et disputent le trône de France. Le dauphin Charles doit s'enfuir et se réfugier au sud de la Loire. Le fleuve se transforme en frontière, avec Orléans comme bastion, la cité compte environ 12 000 habitants à l'époque. C'est ce qui en 1429 rendra la ville célèbre avec la libération de la ville par Jeanne d'Arc et les troupes du futur roi.


C'est ainsi que le royaume de France renaissant, s'appuie desormais pour longtemps sur un axe Paris - Orléans pour asseoir son développement et sa prospérité. Le rôle d'Orléans est renforcé, en retour les Orléanais soutiennent Louis XI financièrement dans sa lutte contre la maison de Bourgogne. Les marchés et les foires gagnent en importance et le commerce sur la loire s'intensifie. La route royale qui relie les deux villes devient ainsi un axe majeur du royaume pour plusieurs siècles. Louis XI fait organiser sur cette route un service de poste aux chevaux et supprime aussi un grand nombre de péages, il institue des tarifs douaniers destinés à défendre les artisans français.


A partir du XVIème siècle, des ports de l'océan, remontent par la Loire de nouvelles richesses, à la suite des découvertes des Portugais, des Espagnols et des navires de la marine royale en provenance des Indes, des Antilles et des Amériques. Les produits d'outre-mer acheminés vers Nantes, Bordeaux où Lorient étaient déchargés à Orléans, à côté de ceux en provenance de Marseille, par le fleuve via Roanne. Ce commerce florrissant fera la richesse de la ville. D'Orléans partaient vers Paris de grandes quantités de marchandises provenant en grande partie du proche Orient ou du midi de la France.


Le canal d’Orléans


La route d'Orléans à Paris par la suite fut pavée, ce qui permit de circuler en toute saison.

A VOIRModifier

Restaurants/Café à Orléans


Orléans rue de Tabour maison reconstituée en 1965 Musée Jeanne d'Arc

Orléans maison reconstituée en 1965 Musée Jeanne d'Arc
© Route Nostalgie

Maison de Jeanne d'Arc

3, place de Gaulle 45000 Orléans Tél : 02 38 68 32 63

http://www.jeannedarc.com.fr/maison/maison.htm

Maison reconstituée en 1965 dans le style de l'époque, la maison à côté est ancienne (XVIe siècle).

Salle multimédia au rez-de-chaussée. Raconte l'histoire de Jeanne d'ARC et le siège d'Orléans, à l'aide d'un film, de bornes interactives, d'une cartographie de l'épopée de la Pucelle d'Orléans, et une chronologie richement illustrée sur "Jeanne d'Arc à travers les siècles". Séance toute les 30 minutes A l'étage: Centre Jeanne d'Arc. Centre de recherches et de documentation spécialisé sur Jeanne d'Arc, son époque, et son rayonnement culturel du XVe siècle à aujourd'hui. Sur rendez-vous


Photos d'Orléans

A SAVOIRModifier

Orléans angle rue de Bourgogne et rue Sainte Catherine

Orléans angle rue de Bourgogne et rue Sainte Catherine
© Route Nostalgie

A l'angle de la rue de Bourgogne et de la rue Louis Roguet, se trouve une antique maison qu'occupa la Pucelle, lors de son séjour à Orléans.



GASTRONOMIEModifier

Les vins Orléanais étaient qualifiés par Hesner de vins très nobles, et étaient exportés dans toute l'Europe, sous le nom de vin d'Orléans.


Les Hollandais se sont installés à Orléans pour y développer une industrie sucrière basée sur le traitement de la canne à sucre. Un industriel hollandais spécialiste de la transformation du sucre de canne s'est s'installé à Orléans vers 1640, et le commerce du sucre en provenance des Antilles, s'y est développé. Sous le règne de Louis XVI, le sucre d'Orléans avait acquit une grande réputation dans le royaume. La prospérité de la ville a été renforcée par le raffinage du sucre des Antilles à destination de la moitié nord de la France et la Bourgogne.

BIBLIOGRAPHIEModifier

Histoire d'Orléans

http://morgann.moussier.free.fr/orleans/histoire/histoire.htm

NEWSModifier

Actualité Conférences Orléans

Chargement des données RSS...

Actualité balades Orléans

Chargement des données RSS...

MENUModifier

Magazine Route Nostalgie N20 sur Wikisara Autodream Club de MontlhéryRetrocalage
    Magazine Route Nostalgie         Historique de la RN20 sur WikiSara

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard