FANDOM


Saint-Thibaud-de-Couz et Saint-Jean-de-Couz

PLANModifier

Plan intéractif de l'itinéraire (cliquez sur les icons ou utilisez le zoom) :

Chargement de la carte...

Table des icons

    Logo route nostalgie plusL    Wikisara
    Magazine Route Nostalgie                        Historique de la RN6 sur WikiSara

HISTOIREModifier

Sur le flanc occidental du massif de la Chartreuse, en bordure de la vallée de l’Hyères, voie de communication naturelle, les grottes préhistoriques Jean-Pierre 1 et 2 ont été découvertes en 1965 dans le front de taille d’une carrière. Les fouilles archéologiques conduites de 1969 à 1971 ont permis de déterminer les évolutions naturelles et culturelles de ce site entre 12000 et 6000 avant JC. Lors de cette période de transition entre le dernier épisode glaciaire et le réchauffement climatique qui a suivi, l’occupation humaine liée à la pratique de la chasse et de la cueillette s'est développée dans la région. On y a retrouvé les ossements du plus ancien chien domestiqué.


La route "sarde" construite par le duc Charles-Emmanuel II en 1667-1670 reprend le tracé de la voie romaine de Saint-Cassin puis du chemin médiéval de Vimines et Chambéry. Elle permettait aux voyageurs de se rendre aux Echelles et de gagner le Dauphiné et la France.


Le relais de poste de Saint-Thibaud, bâti en 1699 ne disparaîtra qu’en 1875. A Saint-Jean-de-Couz, l’auberge du Cheval blanc, dernière halte pour les voyageurs avant le défilé des Echelles, témoigne encore de l’importance de cette voie de passage.


MENUModifier